SARL spécialisée dans le gaming, la création de contenu et l'e-sport (Fortnite, Fifa, Trackmania)

Purpledjo, du lit d’hôpital à Twitch

10/12/2020 | News

Dans la vraie vie, il s’appelle Jonathan, a 34 ans, et vit dans le Cantal. Mais sur Twitch, il est connu sous le nom de Purpledjo et est représenté par un shiba. Ce streamer professionnel, suivi par plus de 140 000 personnes, rejoint la vague, et devient le nouvel ambassadeur de Rivage esport. À cette occasion, nous l’avons rencontré pour qu’il nous parle de son parcours semé d’embûche, et de ses streams à l’ambiance familiale. Entretien.

« Bonjour Purpledjo, premièrement, peux-tu nous dire depuis quand tu stream et pourquoi ? 
Je suis streamer professionnel depuis 1 an, mais ça fait 3 ans et demi et que je live. En fait, j’ai eu une maladie, qui m’a emmené un problème à une cheville, et je suis tombé sur un chirurgien pas très compétent. Il a fait une mauvaise opération et m’a rendu handicapé à vie. Du coup, j’ai une prothèse totale à la cheville gauche. Après mon opération, il a fallu que je reste couché pendant trois mois, et c’est là que j’ai découvert Twitch et le monde du streaming. 

Ça t’a aidé mentalement ? 
Carrément ! Déjà pour la douleur, parce qu’en me concentrant sur Twitch je pensais moins à la douleur, mais aussi de rencontrer beaucoup de monde. Sachant que je ne pouvais plus sortir, ça me permettait de garder un lien social, de parler d’autre chose, de penser à autre chose.

Tu stream avec un avatar, un shiba, pourquoi ce choix ? 
J’ai streamé pendant un an avec ma vraie webcam, j’étais monté à 3 000 followers, mais comme ça me plaisait vraiment, je me suis dit pourquoi pas en faire mon métier. Pour ça, il fallait que je devienne plus connu et pour mois le seul moyen de réussir sur Twitch, c’est en se démarquant des autres : soit par ton niveau de jeu, soit par une particularité. Donc j’ai cherché, et un jour, je suis tombé sur une vidéo YouTube d’un mec qui utilisait un avatar, et il présentait le logiciel. Ça avait l’air pas mal, je me suis dit que je devais essayer de le faire en live ». J’ai essayé plusieurs avatars, et le shiba, c’est celui qui a le plus plu aux viewers, mais également celui qui m’a le plus plu donc je l’ai gardé.

Pour ceux qui ne te connaisse pas, raconte-nous un peu à quoi ressemble tes lives ?
Ambiance familiale, bon délire. Voilà, comment je les définirais. Sinon, je suis très accessible, et très proche de mes viewers. J’essaye toujours de répondre à tout le monde, que ce soit sur discord, ou pendant mes lives. Mon but ce n’est pas d’avoir énormément de viewers. Si j’en ai trop et que je ne peux pas répondre au chat, je prends moins de plaisir. Aujourd’hui, j’ai une commu qui me soutient énormément, le tout dans la bonne ambiance et le respect. Honnêtement, j’en suis très fière. 

Et au niveau des jeux que tu proposes ? 
C’est simple, je joue à ce que j’aime. Je joue à Fortnite pas mal, mais si j’ai envie de faire autre chose, je le fais. Et je ne fais pas uniquement des jeux d’ailleurs. Les dimanches matin, en ce moment, je fais des lives bricolages, dans mon garage où je retape une vieille fiat. 

C’est la première fois que tu rejoins une structure, pourquoi ce choix ?

Effectivement, c’est la première fois. On m’avait déjà proposé, mais je n’avais jamais concrétisé la chose. Mais là, j’ai eu un très bon feeling, avec les gens de Rivage. On a les mêmes valeurs, la même vision du streaming, donc ça m’a intéressé. Je suis très heureux, et super motivé. »

Vous pouvez retrouver Purpledjo en live tous les jours de l’année (sans aucun manquement) sur sa chaîne Twitch, de 5h 30 (du matin, oui oui) à 11h.